La performance en entreprise, une question de stratégie!

En entreprise, la route que nous devons suivre n’est pas toujours tracée d’avance. Cette réalité fait en sorte qu'il est souvent difficile d’anticiper l’avenir. Assurément, nous croyons que l’incertitude et la complexité des affaires vont s’accentuer au cours des prochaines années.

Plusieurs affirment qu’il ne sert à rien d’y réfléchir, puisque personne ne peut véritablement déterminer ce qui s’en vient. Ces personnes disent faire confiance au système et au cycle économique qui, selon eux, vont finir par récompenser leur patience... Cependant, il est possible de mettre toutes les chances de votre côté pour optimiser votre performance en entreprise. Voici quelques conseils qui sauront vous permettre de connaitre du succès!

Lire l'article Publié par Patrick Bernier, CRHA le 25 oct. 2017 06:30:00

Le CGS : un compte de banque pour la santé!

Les coûts de soins de santé augmentent grandement année après année, principalement en raison du nombre croissant de nouveaux médicaments de plus en plus dispendieux qui entrent sur le marché. À titre d’exemple, le médicament le plus coûteux en 1996 était le Betaseron à 17 000 $ par année tandis que, en 2016, le Vimizim coûte environ 675 000 $ par année. Ce phénomène met de plus en plus de pression sur les régimes d’assurance collective dont les coûts ne cessent de croître.

Face à ces hausses récurrentes et à des régimes de moins en moins généreux, la grande majorité des employés aimerait avoir plus de flexibilité de la part de leur régime d’assurance collective, selon un sondage réalisé par Sanofi.

Le compte gestion santé (CGS) répond en grande partie à cette demande. Voici donc de quelle façon le CGS peut aider à contrôler les coûts tout en offrant plus de flexibilité aux employés.

Lire l'article Publié par Alexandre Timothy, B.A.A. le 26 mai 2016 10:00:02

Assurance collective : besoin d'un courtier ou d'un conseiller ?

 

Selon le dictionnaire Larousse, un courtier est une « personne qui sert d'intermédiaire dans des opérations commerciales ou autres, qui ne traite pas pour son client mais se contente de le rapprocher de son cocontractant ». Ainsi, le rôle du courtier traditionnel est de magasiner les assureurs. Maintenant que les coûts de santé ont explosé, le simple rôle de courtier ne suffit plus pour permettre aux employeurs de conserver des régimes collectifs avantageux à un coût accessible. Découvrez comment !

Lire l'article Publié par Alexandre Timothy, B.A.A. le 3 déc. 2015 10:04:08