Régime de retraite collectif: 7 questions pour choisir le bon

15 sept. 2016 17:25:24 / par Simon Pagé, Conseiller en assurance et rentes collectives

regime-de-retraite-collectif-382586-edited.jpg

Avec l’arrivée du RVER, vous êtes sûrement bombardé de toute part pour mettre en place un régime de retraite. C’est un fait, si vous ne le faites pas avant la fin de l’année 20161, vous vous exposez à des pénalités salées. Afin de choisir le bon régime de retraite collectif, il est crucial de se poser les bonnes questions.

Pourquoi se poser des questions ? Simplement car il existe plusieurs types de régime de retraite collectif, chacun avec ses avantages et inconvénients. Chacun des régimes vise à combler des besoins différents pour certains types d’entreprise et leurs employés.

1. Pourquoi voulez-vous offrir un régime de retraite?

Souhaitez-vous offrir un régime de retraite parce que la nouvelle loi vous y oblige ou pour attirer et conserver des employés ?

Si le but est uniquement de vous conformer à la loi et que personne n’est réellement intéressé à cotiser, il est probable que le RVER remplisse la commande. Toutefois, si vous souhaitez offrir un régime afin d’attirer de nouveaux talents, d’autres types de régime de retraite s’avéreront beaucoup plus intéressants.

2. Quel est le profil de votre d’entreprise ?

Êtes-vous un propriétaire d’une nouvelle entreprise, un directeur RH d’une PME bien établie, un administrateur d’un organisme sans but lucratif ? Chaque entreprise a des besoins très spécifiques et différents pour son régime de retraite.

3. Avez-vous des employés hors Québec ?

Si vous avez un bureau à l’extérieur du Québec, certains types de régimes de retraite ne pourront pas être offerts à ces employés. Par exemple, le régime volontaire d’épargne-retraite (RVER) et le régime de retraite simplifié (RRS) sont des produits pour les employés du Québec uniquement.

4. Voulez-vous cotiser pour vos employés ?

Si vous souhaitez participer à l’épargne-retraite de vos employés, certain types de régimes de retraite peuvent vous procurer des avantages fiscaux supérieurs que d’autres. Certains types procurent aussi beaucoup plus de flexibilité à l’employeur.

5. Souhaitez-vous fidéliser et mobiliser vos troupes ?

Un des types de régime de retraite permet une cotisation patronale variant selon les profits de l’entreprise. Les employés peuvent ainsi être récompensés de la bonne performance de l’entreprise.

De plus, ce type de régime permet à l’employeur de conserver l’argent qu’il a cotisé au nom d’un employé si celui-ci quitte son emploi avant une période donnée. Cette possibilité peut permettre d’assurer une meilleure rétention des employés.

6. Souhaitez-vous permettre à vos employés de retirer l’argent du régime de retraite en cours d’emploi ou avant la retraite ?

Certains régimes sont plus contraignants que d’autres en matière de retraits de l’argent accumulé. Certains empêchent carrément les retraits, permettant ainsi de conserver l’argent jusqu’à la retraite. La majorité permet les retraits pour l’achat d’une première maison.

7. Souhaitez-vous offrir un régime avec un encadrement optimal pour vos employés ?

Certains régimes comme le RVER offrent très peu de service et d’encadrement à vos employés. D’autres types de régimes offrent plusieurs services aux employés : formation, aide au choix des placements, ateliers de préparation à la retraite, etc.

 

Afin de vous aider à choisir le bon régime de retraite collectif, voici un tableau comparatif qui vous permettra de bien comprendre les différents régimes disponibles sur le marché. Celui-ci vous aidera à établir quel pourrait être le meilleur régime pour répondre à vos besoins. 

Grille des différents régimes disponibles sur le marché

  REÉR collectif RPDB RRS RRCD RVÉR CÉLI collectif
Cotisations  
- patronales Permises (salaire) Permises Obligatoires (min 1%) Obligatoires (min 1%) Permises Permises (salaire)
- salariales Permises Non permises Permises Permises Permises Permises
Employés admissibles Tous Tous, sauf personnes rattachées Tous Tous Tous, 18 ans et plus Tous, 18 ans et plus
Acquisition s.o. Au plus tard après 2 ans de participation Immédiate Immédiate Immédiate s.o.
Immobilisation  
- cotisations patronales s.o. Non Oui Oui Oui s.o.
- cotisations salariales s.o. Non Au choix de l’employeur Oui (sauf volontaires) Non s.o.
Administration s.o. Fiduciaires Institution financière Comité de retraite Administrateur autorisé s.o.
Assemblée annuelle Non Non Non Oui Non Non
Frais annuel payable à la RRQ Non Non Oui* Oui Oui* Non
Enregistrement ARC ARC ARC et RRQ ARC et RRQ ARC et RRQ ARC

* Payé par l’institution financière ou l’administrateur autorisé, selon le cas.

N’hésitez pas à communiquer avec un de nos conseillers afin de bénéficier de leur expertise dans le choix d’un régime de retraite, mais également pour la mise en place et la bonne gouvernance de votre régime.

1. Pour les entreprises de 20 employés ou plus au 30 juin 2016. Pour les entreprises de 10 employés ou plus, la date limite est le 31 décembre 2017. Pour les entreprises de 5 employés ou plus, la date reste à établir.

rentes-collectives

Simon Pagé, Conseiller en assurance et rentes collectives
Conseiller en assurance et rentes collectives | Bachelier en mathématiques actuarielles et associé de l’Institut canadien des actuaires, Simon a travaillé comme conseiller en régimes de retraite dans de grandes firmes d’actuaires-conseil. Fort de ses 10 années d’expérience, il a su développer une expertise marquée, notamment en matière de sélection, conception et mise en place de régimes de retraite. Simon possède également son permis en assurance collective, ce qui lui permet d’offrir à ses clients des conseils éclairés et une vision globale pour tous les enjeux d’avantages sociaux.

Laissez un commentaire!