Pharmacogénétique : les avantages d'une intégration en entreprise

5 déc. 2018 06:24:00 / par Antoine Bégin, LL.B., MBA

avantages pharmacogénétique

Avec les coûts de médicaments et d’assurance collective en constante augmentation, plusieurs entreprises se tournent vers différentes innovations en médecine afin d’identifier des solutions qui contribuent à réduire la facture.

La pharmacogénétique compte parmi les avenues les plus intéressantes, car elle permet de traiter un patient de façon personnalisée, en se basant sur sa génétique. Connaissez-vous les avantages d’intégrer la pharmacogénétique en entreprise? Sans plus tarder, entrons dans le vif du sujet.

La pharmacogénétique, c’est quoi au juste?

Le test pharmacogénétique est un test salivaire d'ADN qui analyse les gènes responsables de la métabolisation des médicaments. Le but de la pharmacogénétique est d’anticiper la réponse à un médicament, ce qui permet d’aider le patient et son médecin à mieux cibler une médication compatible avec le bon dosage et réduire ainsi les risques d'effets secondaires et d'essais-erreurs.

Le métabolisme a une influence considérable sur la prise de médicaments. Pour mieux comprendre les impacts, regardez l’animation suivante, qui compare les enzymes du métabolisme à un mélangeur.

 

Quels sont les avantages d'offrir la pharmacogénétique à ses employés ?

Le déploiement de la pharmacogénétique en entreprise est au bénéfice des employeurs et des employés :

  • La réduction du temps d’invalidité en santé mentale et douleur chronique;
  • La réduction des coûts de présentéisme et d’absentéisme ;

Selon des données de « Benefits Canada », les réclamations en invalidité pour cause de santé mentale représentent au moins 30 % des réclamations en invalidité de courte durée, et de 56 % à 70 % des coûts y étant reliés. En moyenne, ces coûts s’élèvent à près de 18 000 $ par employé, pour une durée d'invalidité d’environ 65 jours.

Ces chiffres ne sont pas si étonnants, lorsque l'on sait que seulement un patient sur trois sera en rémission à la suite du premier antidépresseur essayé, selon une étude dans le « American Journal of Psychiatry ». De plus, il faudra attendre de deux à quatre semaines pour que l'on puisse observer un effet de la médication sur les symptômes. Et lorsque le médecin changera la médication, le patient devra attendre une semaine sans aucune médication avant de pouvoir essayer le nouveau médicament choisi. Il s'agit d'un processus long et inefficace, qui est pourtant vécu au moins une fois par deux patients sur trois.

En termes d'avantages, la pharmacogénétique peut contribuer de manière significative à réduire ces statistiques, en limitant de processus d'essai-erreur et en identifiant plus rapidement les médicaments incompatibles ainsi que les changements de dosage requis.

Comment la pharmacogénétique peut s'intégrer en entreprise ?

Bien sûr, un projet réussi passe par une intégration réussie. Cette intégration est la clé pour bénéficier pleinement des avantages liés à la pharmacogénétique.

Premièrement, il faut s'assurer de respecter la confidentialité, en suivant les principes de la Loi sur la non-discrimination génétique (L.C. 2017, ch. 3). Ainsi, un employé a toujours le choix de faire ou de ne pas faire un test génétique. Sa participation doit être complètement volontaire et ne peut influencer la suite de la réclamation. L'employeur ne pourra obtenir de l'information sur les employés qui ont les tests génétiques – ni les identifier, ni avoir accès à ses résultats.

Deuxièmement, il faudra déterminer quelles seront les conditions que l'employeur souhaite adresser. La santé mentale est le domaine où les bénéfices de la pharmacogénétique ont été particulièrement démontrés. Toutefois, d'autres domaines comme la douleur chronique, le TDAH ou les maladies cardiovasculaires peuvent également être couverts.

Troisièmement, il faudra déterminer les critères d'éligibilité. C’est à ce moment que l'employeur doit déterminer s'il veut couvrir seulement les employés qui sont en arrêt de travail, ou également couvrir les employés au travail qui ont certaines conditions afin d'éviter que leur situation évolue vers un arrêt de travail. Plusieurs autres critères peuvent être appliqués, tels que la présence d'effets secondaires par exemple.

Quatrièmement, il faut déterminer comment l'employé sera avisé du projet. Lorsque le projet s'adresse à tous les employés, un communiqué interne adressé à tous sera l'option privilégiée. Le communiqué peut rediriger vers un portail en ligne, tel que celui trouvé sur www.biogeniq.ca/employe, afin que l'employé vérifie son éligibilité et puisse se procurer sa trousse en ligne. Lorsque le projet s'adresse aux employés en situation d’invalidité, un formulaire peut être remis par les ressources humaines afin que les employés qui ont les conditions couvertes puissent commander leur trousse. Finalement, AGA Assurances Collectives sont ouverts à collaborer à un projet en identifiant et communiquant avec les patients pour qui un test pharmacogénétique serait utile.

La clé : le calcul du retour sur l’investissement

Comme dans toute bonne pratique de gestion, il est primordial de mettre des indicateurs de performance pour évaluer les bénéfices d’un projet.

AGA Assurances Collectives est en mesure de vous appuyer et de calculer la réduction du temps moyen des invalidités avant et après l'introduction de tests de pharmacogénétique.

Mais comment faire pour mesurer l'impact sur le présentéisme et l'amélioration des symptômes des employés ? Dans le cadre de ces projets en pharmacogénétique, un outil intéressant à intégrer est le questionnaire standardisé. Ces mêmes questionnaires sont fréquemment utilisés dans un cadre de recherche clinique sur l'amélioration des symptômes.

Ainsi, l'employé reçoit une première série de questionnaires standardisés au début du processus. Ces questionnaires portent sur sa condition, ses symptômes, ainsi que sur sa productivité. Quelques mois plus tard, suite aux changements de médication, les mêmes questionnaires sont répondus une nouvelle fois. Cela permet de mesurer quantitativement l'amélioration des symptômes ainsi que la productivité.

Grâce à ces indicateurs de performance et les autres qui sont disponibles, il est possible de calculer rapidement le retour sur l'investissement d'un projet pour que l'employeur ait dès que possible une vue d’ensemble de l'impact de la pharmacogénétique sur le bien-être de ses employés.

En bref

La pharmacogénétique est une solution innovante qui propose un traitement personnalisé plus efficace pour les employés qui prennent de la médication. L'implantation de cette solution a le potentiel d'engendrer des réductions de coûts en assurance collective, particulièrement en santé mentale.

D'autres tests génétiques sont également disponibles pour l'employeur qui souhaite investir dans la santé de leurs employés, afin d’aider à développer de saines habitudes de vie et à vivre en santé plus longtemps.

Continuer de suivre le blogue d'AGA Assurances Collectives afin d'en apprendre plus sur la nutrigénétique, qui permet d'adapter son alimentation à son ADN, ainsi que sur les bilans de dépistage génétique, qui permettent d'analyse les risques de prédisposition au cancer et autres maladies héréditaires.

comptes-majeurs

À propos de l'auteur Antoine Bégin, LL.B., MBA

Antoine Bégin, LL.B., MBA
La génétique d’Antoine le rend métaboliseur lent des enzymes CYP2C9 et TPMT. Il aurait donc des effets secondaires avec des médicaments pour l’arthrite, mais peu d’effet pour certains traitements en cancer. À son grand plaisir, il est toutefois métaboliseur rapide du café. Directeur des ventes et du développement des affaires chez BiogeniQ depuis 2015, il a contribué à la mise en place de différents projets et partenariats stratégiques visant l’adoption de la génétique par le corps médical, les assureurs et les employeurs.

Laissez un commentaire!