Gestion des coûts des médicaments : une approche unique !

7 nov. 2018 06:31:00 / par Vincent Soucy, FSA, FICA

Coûts médicaments

Depuis plusieurs années, les hausses annuelles du coût des médicaments varient entre 4% et 8%. Si vous offrez un régime d’assurance collective à vos employés, vous en êtes assurément conscient ! Vieillissement de la population, développement de médicaments complexes pour des maladies plus rares, recrudescence de maladies chroniques et désengagement des régimes publics sont quelques-unes des raisons qui expliquent cette envolée de l’inflation sur les médicaments. Heureusement, il est possible d'établir un plan d'action pour contrer cette hausse. Pour vous venir en aide, on vous dévoile nos meilleurs conseils en la matière dans cet article !

Si vous êtes au prise avec des hausses de primes importantes dans votre régime d’assurance collective et que vous cherchez des solutions, nous avons publié il y a 2 ans déjà un article présentant quatre façons de réduire vos coûts. L’une de ces 4 façons, c’est de réduire le montant des réclamations payées par une gestion des coûts des médicaments rigoureuse. Au cours des deux dernières années, AGA assurances collectives a développé à cet égard une approche unique sur le marché.

Qu’est-ce que la gestion des coûts des médicaments ?

Pour AGA, la gestion des coûts des médicaments, c’est d’abord et avant tout de trouver des solutions pour réduire le montant des réclamations payées, mais sans réduire les protections offertes aux participants. Dans certains cas, il est possible d’introduire des clauses contractuelles afin d’imposer ces mesures. La substitution générique en est un bel exemple pour réduire les coûts des médicaments. Elle permet de s’assurer qu’un participant peut continuer à suivre son traitement, mais en utilisant le médicament le moins cher.

Il existe toutefois d’autres moyens de réduire les coûts des médicaments, comme par exemple de choisir une pharmacie qui propose des prix compétitifs ou de prendre ses prescriptions pour 90 jours. Mais pour le moment, il n’est pas encore possible, du moins au Québec, de mettre en place des mesures obligatoires dans les contrats d’assurance. Il est toutefois possible d’informer les participants sur les options qui s’offrent à eux et de les inciter à faire leur part afin de contrôler les coûts du régime. Est-ce que ça donne réellement des résultats ? Oui !

Évaluation des économies potentielles

Avec vos données de réclamations, nous sommes en mesure d’effectuer une analyse de l’argent qui est « gaspillée » en honoraires de pharmaciens trop cher ou parce qu’un participant retourne à la pharmacie tous les mois pour des médicaments d’entretien.

Pour un de nos clients, appelons-le Usine ABC pour des fins de confidentialité, nous avons établi en 2017 que des économies d’environ 11% pourraient être réalisées si tous les participants adoptaient de meilleures habitudes de consommation.

Un plan d'action détaillé et unique

Après discussion avec les dirigeants d’Usine ABC, nous nous sommes entendus sur un plan d’action détaillé et une campagne de communication complète.

Nous avons d’abord convenu de mettre en place la substitution générique obligatoire et d’ajouter un ticket modérateur (franchise par ordonnance) de 3$ afin d’inciter les participants à prendre leurs médicaments aux 3 mois lorsque possible. Ces modifications ont permis une réduction des taux d’environ 7%.

Communiquer, communiquer et…communiquer!

Afin de nous assurer que les employés étaient tous au courant des modifications au régime mais surtout des habitudes de consommation à adopter afin d’économiser, nous avons mis des affiches dans les aires communes, nous avons inclus des feuillets informatifs dans nos envois postaux, nous avons tenu des rencontres sur les lieux de travail et nous avons mis un bouton sur notre portail afin d’inviter les participants à comparer le prix de leurs médicaments.

Nous avons aussi développé une capsule vidéo éducative que nous avons transmise à tous les employés par courriel, nous l’avons présentée lors des rencontres et nous l’avons rendue disponible sur notre site web et sur le portail des adhérents.

Ce n’est pas tout! Dans un régime d’assurance collective, les réclamations ne sont pas seulement pour vos employés. Souvent 50% des réclamations sont pour les personnes à charge ! Nous avons donc identifié les réclamants souffrants d’une condition chronique et nous leur avons fait parvenir une communication ciblée directement à la maison, tout en respectant la confidentialité, bien sûr ! Notre modèle d’affaire unique de tierce partie administrateur/tierce partie payeur (TPA/TPP) nous permet de réaliser ces envois et d’apporter une valeur ajoutée à nos clients.

Des résultats spectaculaires !

Avec les neuf premiers mois d’expérience pour Usine ABC, voici ce que nous avons pu constater :

  • La durée moyenne des prescriptions est passée de 27 jours à … 46 jours! Cette statistique est très révélatrice. La stratégie a fonctionné. Plusieurs employés ont adopté de saines habitudes de consommation de médicaments ce qui a permis de générer des économies, sans couper dans le régime !
  • Alors que l’ensemble du marché fait face à une hausse moyenne de 5,3% cette année (selon Telus Santé), le coût moyen par employé pour les soins de santé est en baisse de 17% par rapport à l’année précédente, ce qui est seulement 1% de moins que l’estimé que nous avions présenté au client (7% pour les modifications au régime et 11% pour l’amélioration des habitudes de consommation des employés).

Aux prises avec des hausses de coût?

Contactez-nous ! Nous pouvons vous aider vous aussi à obtenir des résultats spectaculaires ! 

Nous évaluerons avec vous votre régime, nous établirons un plan d’action, nous vous accompagnerons à chacune des étapes et nous évaluerons ensemble les résultats avec des indicateurs précis.

Notre approche en gestion des coûts des médicaments est possible grâce à notre modèle d’affaire unique de tiers partie administrateur. C’est aussi ça, la différence AGA !

bon-consommateur-medicament

À propos de l'auteur Vincent Soucy, FSA, FICA

Vincent Soucy, FSA, FICA
Directeur, conseil et tarification | Bachelier en actuariat et fellow de l’Institut canadien des actuaires, Vincent Soucy a passé les 11 premières années de sa carrière dans une firme d’actuaire-conseil où il a gravi les échelons pour devenir conseiller principal. En plus d’offrir à ses clients une solide expertise en assurance collective, Vincent est en mesure d’offrir une vision globale des avantages sociaux grâce à ses connaissances en régime de retraite, en investissement et en santé et sécurité au travail (CSST). Il s’est joint à AGA Assurances Collectives en mars 2014 et supervise les équipes de conseil, tarification et service en plus de conseiller certains clients majeurs.

Laissez un commentaire!