Facture en pharmacie : Comment s'y retrouver ?

11 juil. 2018 06:30:00 / par Louise Gagné, FSA, FICA

facture-en-pharmacie

Depuis le 15 septembre 2017, les pharmaciens ont l’obligation de détailler plusieurs éléments sur les reçus de médicaments émis pour ceux qui sont inclus dans la liste de médicaments couverts par la RAMQ. Cette loi a été mise en place pour donner au consommateur le maximum d’information sur le prix des médicaments. Toutefois, les nuances entre les différents frais inclus sont difficiles à saisir sur la facture en pharmacie.

Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous proposons un survol des principaux aspects à connaître à cet effet.

Facture pharmacie

1. Prix du médicament 

Tout d’abord, comme vous pouvez le constater dans cet exemple de facture de pharmacie, la case « Prix du médicament » indique le prix d’acquisition du médicament par le pharmacien. Ce prix n’inclut aucun profit et est le même pour les assurés du public et du privé.

2. Montant payé au distributeur

Le montant payé au distributeur représente le pourcentage de 6,5 % versé par le pharmacien au distributeur. Ce pourcentage, fixé par le gouvernement, n’inclut aucune marge de profit pour le pharmacien. Ce pourcentage dans la facture de pharmacie est aussi le même pour les assurés du régime public et ceux du régime privé. Le distributeur est l’intermédiaire entre la compagnie qui fabrique le médicament et la pharmacie, donc celui qui distribue le médicament.

3. Total

Ce montant est la somme du prix du médicament et du montant payé au distributeur. C’est le total des coûts d’acquisition du médicament pour le pharmacien. Ce total s’appelle aussi « Prix RGAM », car il correspond au prix payable par la RAMQ pour les médicaments inclus dans la liste de la RAMQ. Ce montant n’inclut pas les honoraires payés par la RAMQ au pharmacien.

4. Honoraires professionnels

Cette case combine les dépenses directes et indirectes liées au service professionnel du pharmacien, au maintien des opérations de sa pharmacie ainsi que sa marge de profit. Pour les médicaments vendus aux assurés des régimes d’assurance collective privés, ces honoraires ne sont pas fixés par le gouvernement mais plutôt déterminés par le pharmacien. À titre indicatif, selon les informations transmises lors d’une conférence donnée par Telus en 2018, les honoraires professionnels moyens facturés en 2017 au Québec avoisinent les 17,00 $. Selon cette même source, du côté du régime public de la RAMQ, ces honoraires se situent environ à 8,50 $.

5. Total à payer

Si on somme le prix du médicament, le montant versé au distributeur et les honoraires professionnels, on obtient le prix total facturé par le pharmacien. C’est ce montant qu’utilise l’assureur pour déterminer ce qu’il doit rembourser selon les termes du contrat (franchise, maximum, ticket modérateur, coassurance, etc.).

Qu’est-ce que vous pouvez faire avec l'information sur votre facture en pharmacie ?

Les pharmaciens, très appréciés de la population, rendent des services importants, surtout dans le contexte où les médecins sont difficiles d’accès. Cependant, ce sont aussi des commerçants, qui fixent le prix de leurs services selon des considérations économiques. En sachant le niveau des honoraires fixés, le participant à un régime d’assurance collective privé obtient l’information dont il a besoin pour évaluer si le service rendu est en lien avec le prix qu’il paye. Si ce n’est pas le cas, il existe quelques options.

Au final, gardez à l’esprit qu’il est aussi important de se poser des questions sur le coût de ses médicaments que sur les différents produits de consommation courante qu’on consomme régulièrement. Le prix des médicaments influence grandement le coût de vos assurances. Plus vous en comprenez sur les différentes composantes, plus il vous sera possible de faire des choix judicieux. Désormais, vous aurez en main plusieurs informations pertinentes pour mieux saisir le montant final des factures en pharmacie!

bon-consommateur-medicament

À propos de l'auteur Louise Gagné, FSA, FICA

Louise Gagné, FSA, FICA
Directrice, actuariat et formation | Louise Gagné a débuté sa carrière chez Croix Bleue avant de travailler pendant plus de 15 ans dans une grande firme d’actuaire-conseil à titre de directrice en assurance collective. Louise détient le titre de Fellow de l’Institut Canadien des Actuaires (FICA). Au sein d’AGA assurances collectives depuis juin 2014, elle apporte du soutien technique, assume la responsabilité de la formation et de l’encadrement technique des courtiers et assure les activités de conseil auprès de la clientèle de grandes entreprises. Elle est aussi chargée de cours à l’UQAM.

Laissez un commentaire!