Épargne-retraite : 5 éléments pour éviter les poursuites

13 oct. 2016 14:09:42 / par Simon Pagé, Conseiller en assurance et rentes collectives

epargne-retraite.jpg

Votre entreprise offre un régime d'épargne-retraite à ses employés, les marchés boursiers performent bien et tout le monde semble content. Bref, vous surfez sur la vague. Toutefois, il faut faire très attention! Des rochers pourraient bien se cacher sous cette vague... En effet, pour éviter toutes sortes de complications qui pourraient mener à des poursuites de vos employés, il y a cinq éléments à considérer. Les voici!

1. Rendement des fonds de placement

Lorsque les marchés boursiers performent de belle façon, les employés sont habituellement très heureux. En effet, lorsqu’ils voient un rendement annuel de 10 %, ils sont aux anges. Toutefois, ils ignorent peut-être que tout le reste du marché a fait 15 %.

Il est important de comparer le rendement des fonds offerts dans votre régime aux rendements obtenus dans l’ensemble du marché. Cette comparaison doit être effectuée une ou deux fois par année, selon le cas. Ainsi, vous serez en mesure de constater si les fonds offerts dans votre régime doivent être revus ou si un changement de fournisseur devrait être considéré.

2. Offre de fonds de placement

Un régime d'épargne-retraite doit offrir des fonds de placements variés parmi les différentes catégories d’actifs (obligations, actions canadiennes, actions mondiales, etc.). Il est également intéressant de considérer différents styles de gestion (active et indicielle) et styles de gestionnaires (valeur, croissance, mixte, etc.).

En vous assurant d’offrir un éventail de fonds de placement variés et de qualité, vos employés auront en main les outils afin de tenter de faire fructifier leurs cotisations pour la retraite.

Lorsqu’un employeur ne maintient pas une offre de fonds à jour et de qualité, il s’expose potentiellement à des poursuites. Vous comprendrez qu'il faut éviter ce genre de situation!

3. Fonds par défaut

Le fonds par défaut est le fonds de placement vers lequel les cotisations d’un employé sont déposées si celui-ci n’a pas effectué de choix de placement lors de son adhésion au régime. Plusieurs régimes de retraite ont comme fonds par défaut un fonds de marché monétaire ou de placement garanti, lesquels procurent certes de la sécurité mais ont un potentiel de rendement très faible.

Si un employé n’y porte pas attention et que ses cotisations sont déposées dans un tel fonds pendant 25 ans, il est probable qu’il ne réussisse pas à atteindre son objectif de retraite en raison de rendements très bas.

De plus en plus d’entreprises optent pour un fonds « cycle de vie » comme fonds par défaut. Ce type de fonds évolue avec l’âge de l’employé, c’est-à-dire que la composition du fonds devient de plus en plus prudente à l’approche de la retraite.

4. Frais de gestion

Savez-vous quels sont les frais de gestion appliqués à votre régime d'épargne-retraite ? Si vous ne le savez pas, il est fort probable qu’ils soient trop hauts et n’aient pas été révisés depuis fort longtemps. Si tel est le cas, les employés pourraient se plaindre que leur régime n’est pas compétitif.

C'est pourquoi il est important que ces frais soient revus périodiquement. Habituellement, c'est le courtier qui s’assure de négocier les frais avec le fournisseur.

5. Dispositions du régime

Les règles établies à la mise en place de votre régime de retraite il y a 10 ans sont-elles toujours à jour ? Vivez-vous un problème de rétention des employés ?

Avec la mobilité de la main d’œuvre et une pénurie à venir, des règles très restrictives pour les retraits ne sont peut-être plus à jour et devraient être revues. Il est essentiel de tenir des règles le plus à jour possible et ainsi éviter tout conflit potentiel ou poursuite d’un employé.

Assurez-vous de bien réviser votre régime d'épargne-retraite!

Vous n'êtes pas certain d'être à l'abri de ce genre de situations avec le régime d'épargne-retraite que vous offrez actuellement à vos employés? Ne prenez pas de chance et informez-vous auprès de l'un de nos conseillers qui pourra vous aider à vérifier le tout et vous guider pour que vous n'ayez pas à faire face à de quelconques complications!

rentes-collectives

Simon Pagé, Conseiller en assurance et rentes collectives
Conseiller en assurance et rentes collectives | Bachelier en mathématiques actuarielles et associé de l’Institut canadien des actuaires, Simon a travaillé comme conseiller en régimes de retraite dans de grandes firmes d’actuaires-conseil. Fort de ses 10 années d’expérience, il a su développer une expertise marquée, notamment en matière de sélection, conception et mise en place de régimes de retraite. Simon possède également son permis en assurance collective, ce qui lui permet d’offrir à ses clients des conseils éclairés et une vision globale pour tous les enjeux d’avantages sociaux.

Laissez un commentaire!