Dossier Retraite: Que faire avec l'argent accumulé à la retraite?

6 déc. 2017 06:30:00 / par Simon Pagé, ASA, AICA

dossier retraite.jpg

En tant qu’entreprise, vous offrez probablement déjà un régime de retraite à vos employés. Si ce n’est pas le cas, hâtez-vous afin d’être conforme à la loi ! La première préoccupation des employés est normalement de s’assurer d’accumuler le bon montant dans le dossier retraite pour subvenir à leurs besoins.

Mais au moment de prendre leur retraite, plusieurs employés se demandent aussi quels sont leurs choix en ce qui concerne l’argent accumulé ? Différentes possibilités existent mais certaines sont beaucoup plus intéressantes que d’autres. Lisez ceci pour en apprendre plus sur le dossier retraite!

Conserver son actif dans le giron du régime de retraite

À la retraite, il est habituellement beaucoup plus efficace pour un employé de conserver son actif dans le giron du régime de retraite de son employeur. Pourquoi ? C’est qu’en conservant son actif dans cet environnement, l’employé bénéficiera de frais de gestion très avantageux consentis aux régimes collectifs.

Le moment où l’employé aura besoin de son argent peut varier grandement d’un individu à un autre. Tout dépend de son plan de retraite et de ses avoirs dans son dossier retraite. Certains outils financiers permettent ainsi de fournir un revenu de retraite dans l’immédiat ou non. 

Besoin non-immédiat d’argent 

Lorsque qu’un employé prend sa retraite mais n’a pas besoin de retirer d’argent dans l’immédiat, il peut simplement choisir de transférer son épargne-retraite dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REÉR) pour les ex-employés de l’entreprise.

L’argent et le rendement généré demeureront ainsi à l’abri de l’impôt jusqu’au moment où l’employé sera prêt à retirer des sommes de son dossier retraite. Si l’épargne-retraite provient d’un régime de retraite simplifié (RRS) ou d’un régime de retraite à cotisation déterminée (RRCD), l’argent sera immobilisé. L’employé doit alors transférer son actif dans un compte de retraite immobilisé (CRI) . Il s’agit simplement d’un REÉR particulier conçu pour recevoir l’argent immobilisé.

Lorsqu’un employé souhaite continuer à travailler mais au sein d’une autre entreprise, il peut demander à son nouvel employeur s’il est possible de transférer son épargne-retraite dans leur régime de retraite. Il pourra repousser à plus tard le choix de décaissement pour sa retraite tout en bénéficiant de frais de gestion très avantageux.

Besoin immédiat d’argent 

Lorsqu’un employé prend sa retraite et a besoin de retirer de l’argent dans l’immédiat, il peut simplement choisir de transférer son épargne-retraite dans un fonds enregistré d’épargne-retraite (FERR) pour les ex-employés de l’entreprise. 

Un FERR est le prolongement du REÉR : il sert à retirer les sommes du REÉR de façon prédéterminée. C'est important de prendre en note qu'un REÉR/CRI doit absolument être transférer dans un FERR/FRV au plus tard le 31 décembre de l'année où une personne atteint l'âge de 71 ansL’argent et le rendement généré demeureront ainsi à l’abri de l’impôt mais les retraits sont imposables. Un montant minimum correspondant à un pourcentage de la valeur de l’épargne-retraite totale doit être retiré annuellement, suivant les règles établies pas le gouvernement.

Si l’épargne-retraite provient d’un régime de retraite simplifié (RRS) ou d’un régime de retraite à cotisation déterminée (RRCD), l’argent sera immobilisé. L’employé doit alors transférer son actif de son dossier retraite dans un FRV (fonds de revenu viager). Il s’agit simplement d’un FERR particulier conçu pour recevoir l’argent immobilisé. À la différence du FERR, un montant maximal de retrait s’applique à chaque année, en fonction de l’âge de l’employé.

Dossier retraite : Transférer son actif à l’extérieur du régime de retraite

Un employé peut également choisir de transférer son actif à l’extérieur du régime de son ex-employeur. Il peut utiliser différents outils financiers pour le dossier retraite : REÉR, FERR, achat d’une rente ou retrait au comptant. En agissant ainsi, l’employé s’expose souvent à des frais de gestion plus élevés qui peuvent nuire au rendement potentiel.

Comme vous pouvez le constater, il existe plusieurs possibilités de décaissement de l’épargne-retraite de vos employés. Afin de bien les préparer à la retraite, des sessions d’information organisées par votre courtier peuvent les aider.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet ? N’hésitez pas à contacter nos experts dès aujourd’hui.

rentes-collectives

À propos de l'auteur Simon Pagé, ASA, AICA

Simon Pagé, ASA, AICA
Conseiller senior au maintien des affaires | Bachelier en mathématiques actuarielles et associé de l’Institut canadien des actuaires, Simon a travaillé comme conseiller en régimes de retraite dans de grandes firmes d’actuaires-conseil. Fort de ses 10 années d’expérience, il a su développer une expertise marquée, notamment en matière de sélection, conception et mise en place de régimes de retraite. Simon possède également son permis en assurance collective, ce qui lui permet d’offrir à ses clients des conseils éclairés et une vision globale pour tous les enjeux d’avantages sociaux.

Laissez un commentaire!